1. Jazzy 5 years ago
     Reply

    C’est pas faux. Il est vrai qu’il ne faut pas aller là-bas avec notre image du bar PMU avec cendrier Pastis 51. Effectivement, ça n’existe pas, quelle horreur 😉
    Le “c’est pas faux”, c’est pour dire que où y a de la boisson, y a de la bouffe! Au Japon, c’est l’un ET l’autre. Dans les coffee shops dont je parle précédemment, on trouve les boissons thés,cafés, soda… mais on trouvera également forcément un menu petit dèj pour le matin, des omurice ou autres…
    Là où on dit “Santé!”, on a aussi la possibilité de dire “Bon appétit”, on est pas obligé, mais on peut.

  2. Jazzy 5 years ago
     Reply

    – Il y a toutes les poubelles nécessaires à l’entrée des combini. Auprès des distributeurs automatiques, il y a également les poubelles correspondantes aux produits vendues. Le tri des ordures est stricte au Japon. Pour ce qui est des détritus d’ordre alimentaire, il est effectivement difficile de trouver une poubelle, si on se ballade en mangeant. Mais, houlala! ça c’est pas bien du tout, c’est très malpoli. En effet, pendant la marche, tout peut arriver et on peut badigeonner quelqu’un de sauce ou l’asperger de boisson. Donc on mange, on boit, on fume sur place (à proximité du lieu d’achat et des poubelles).
    – Toutes gratuites et propres (en de très rare fois j’ai pu faire l’expérience d’odeurs mais c’était dans des toilettes fort peu usitées).
    – Et beaucoup de toilettes de lieux publiques sont même des washlets, les toilettes avec le jet d’eau pour nettoyer, réglable en pression et température.
    – Un copain avec qui je suis allé là-bas déteste la lunette chauffante, trop chaud pour lui, il est plutôt lunette glaciale. Mais en hivers, on y passerait des heures sur la lunette chauffante.
    – Et le nord n’est pas indiqué! Et la géométrie des rues n’est pas respectée! Les cartes japonaises sont des casse-têtes… japonais. Même pour eux, ce n’est pas toujours évident.
    – Les vélos roulent principalement sur les trottoirs, c’est dangereux uniquement si on essaie de les éviter, faut surtout les laisser faire, tous les japonais sont des acrobates sur leur vélo. Il suffit de leur laisser un peu de place.
    – Faux! Avant les Starbucks, il y avait et il existent encore, les coffee shops, en général ils ont un look suranné mais ce sont des lieux vraiment agréables, relaxant. Sinon il y a aussi, les Komeda, les Mac Cafés, manga cafés, internet cafés et peut-être encore d’autres… En revanche, il y a peu de chance d’y trouver une quelconque boisson alcoolisée.
    – Ouaip, ça vient certainement de la position assise en seiza depuis la petite enfance et depuis des siècles, en kimono saucissonnée par le obi la génuflexion est la seule manière de s’asseoir au sol et en jupe le tailleur ça le fait pas… ou ça le fait de trop… allez savoir?
    – Aaaah ouiiiiiii,c’esssst vraiiiiii.

    Et pis encore:
    – Les piétions et cyclistes qui traversent aux feux sans regarder car les automobilistes s’arrêtent systématiquement.
    – Les automobilistes qui marquent le stop au passage à niveau.
    – La musique illustrative pendant les infos télévisées et les reportages.
    – La vieille ou le vieux avec son balai qui chasse avec opiniâtreté les moindres saletés des les halls de gare, d’aéroport, aux étages des depato…

    Et pis….

    • marie 5 years ago
       Reply

      Franchement, nous n’avons trouvé aucun café, pour boire ne serait-ce qu’un jus de fruit et se reposer un peu de nos longues marches.
      Les établissements proposant des boissons proposent surtout des pâtisseries, à ce que nous avons pu voir.
      Nous regarderons mieux la prochaine fois 🙂

Leave a comment

Rispondi

 

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: